mardi 2 février 2016

Menace sur la dotation horaire globale de l'établissement et sur ses options artistiques

Alors qu'une menace pèse sur la dotation horaire globale de l'établissement et sur ses options artistiques, professeurs et élèves organisent une nouvelle manifestation ce mardi.

De nouvelles actions sont prévues ce mardi matin au lycée Max-Linder, menacé par une baisse de sa dotation horaire globale et par la perte de ses options Cinéma et Arts plastiques.

Après une première manifestation vendredi, professeurs et élèves devraient organiser un nouveau sit-in au sein de l'établissement ce mardi à 10 heures puis rejoindre la place Abel-Surchamp afin de manifester et de sensibiliser la population à leur mouvement de protestation.

Le député Florent Boudié nourrit également le projet d'organiser une réunion avec le directeur académique, accompagné du proviseur du lycée libournais et d'un représentant du corps enseignant.

Retrouvez le COMMUNIQUÉ de la FCPE Max Linder en cliquant ici.